Ville d'Eybens

Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Imprimer ce document.Ajouter aux favoris

Édito de Nolwenn Doitteau

Nolwenn DOITTEAU
Adjointe à la cohésion sociale

Mise en ligne : septembre 2016

 
Depuis maintenant plus de deux ans, notre équipe municipale s’est engagée à répondre aux besoins et aux préoccupations des Eybinois en matière de politique sociale locale, et ce, dans le cadre de ses missions et compétences.

Notre priorité est de donner accès à tous et sans distinction aux services et activités de la commune, que ce soit dans le champ du sport, de la culture, des loisirs ou autre. Notre ambition est donc de permettre à tous de participer à la vie locale. La politique sociale de la commune doit permettre d’apporter un regard bienveillant aux publics fragilisés pour leur permettre d’être pleinement citoyen et de bénéficier comme tout un chacun des services présents sur la commune.

 

Pour identifier les diverses préoccupations, besoins ou difficultés mais également les ressources de notre territoire, un premier travail d’analyse des actions portées par l’équipe précédente ainsi qu’une mise à plat des projets ont été effectués par les services, les élus et les habitants. Une seconde Analyse des Besoins Sociaux (ABS) a été élaborée en 2014 par le Centre communal d'action sociale (CCAS). Une seconde ABS portant plus spécifiquement sur la parentalité a également été menée et nous a permis de pointer de nouveaux axes de travail et d’actions.

Parallèlement, les axes du mandat en terme de politique sociale ont été identifiés et ont permis de cibler plusieurs objectifs. De manière non exhaustive citons pour exemple :

    • Maisons des habitants : accompagnement des familles, actions hors les murs, accueil et dynamisme des équipements, développement du lien social et expérimentations sociales et citoyennes.

    • Solidarité : hébergement/logement, épicerie sociale, diversité culturelle et lutte contre les discriminations.

    • Logement/habitat : accompagnement des locataires avant et pendant la location, liens avec les partenaires comme les bailleurs, le CLCV.

    • Gérontologie : être en forme, bien vieillir chez soi, être acteur dans la vie locale.

    • Santé : développement du partenariat, lutte contre les moustiques.

 

Le temps est venu de faire à nouveau un bilan de ces orientations et de prioriser des actions. En effet, du fait du contexte particulier du désengagement de l’État (en matière, par exemple de l’hébergement des grands précaires), du Département (en matière, par exemple, des impayés de loyer, des aides mensuelles financières accordées aux plus démunis), du fait également des situations de plus en plus fragiles, de la précarité qui s’accroît, de plus en plus d’habitants sont amenés à demander un soutien auprès du CCAS. Parce que les subventions octroyées par l’État et le Département sont moindres, il nous faut donc à nouveau nous réinterroger et conduire une politique plus efficiente, identifier plus clairement les besoins, s’appuyer sur les ressources existantes et préserver certaines actions, en porter de nouvelles.

Ainsi, pour la suite de ce mandat, les services du CCAS (en transversalité avec tous les autres services de la Ville et en lien avec les nombreux partenaires du territoire) s’engagent avec conviction dans les directions suivantes :

  • Organiser un CCAS avec des agents sur le terrain qui vont à la rencontre des habitants, qui sont plus en proximité avec les Eybinois et font mieux connaître les activités du CCAS.

  • Prioriser des actions hors les murs, c’est à dire là ou les habitants se trouvent et sur des sujets qui les concernent (le numérique, le vieillissement, la parentalité, la précarité énergétique par exemple)

  • Prioriser et soutenir les actions auprès des personnes les plus démunies en terme d’hébergement, d’épicerie sociale, car ce sont des besoins primaires que nous ne pouvons écarter et nous devons ne laisser personne de côté.

  • Créer des lieux, des événements de rencontres, qui participent au lien social intergénérationnel.

  • Développer nos réseaux partenaires pour s’appuyer sur les ressources tant matérielles qu’humaines du territoire.

  • Soutenir les habitants acteurs, les collectifs ou associations qui participent à la vie locale et au vivre ensemble que ce soit dans des instances telles que le Conseil des aînés, le comité d’usagers du centre social ou dans tout autre instance émanant d’une personne, d’un collectif ou d’une structure.

 

Ainsi le but à atteindre reste celui de départ énoncé au début du mandat, à savoir : avoir un CCAS dynamique, innovant, au service des Eybinois fragiles, vulnérables. Notre politique sociale locale est un axe fort du mandat. De nouveaux projets restent à venir pour construire avec les habitants une Ville solidaire et inclusive.

Contacter la Mairie :
2, avenue de Bresson - 38320 Eybens
Tél. 04 76 60 76 00 - Contacter la Mairie

Lundi, mardi, mercredi et vendredi de 8h30 à 12h15 et de 13h à 17h.
Jeudi de 8h30 à 12h15 et de 13h à 19h.

Horaires d'été : fermeture le jeudi à 17h pendant les deux
dernières semaines de juillet et les trois premières d'août.

Vacances de Noël : fermeture le jeudi à 17h pendant les
deux semaines de vacances scolaires.

Site officiel de la Ville d'Eybens, une commune de Grenoble Alpes Métropole Grenoble Alpes Métropole - nouvelle fenêtre