Site de la ville d'Eybens

Trame verte et bleue

Environnement / Cadre de vie
Nature en ville
Trame verte et bleue

Trame verte et bleue

L'aménagement de la biodiversité dans l'espace nature fait partie intégrante du projet global de l'espace nature qui regroupe des jardins familiaux, un rucher, un espace de pâturage, une mare, un jardin partagé, un verger et une activité en maraîchage biologique.
L'implantation de haies, la création d'une structure en bois de protection de la faune et de la flore de la mare... font l'objet d'un soutien de l'Union européenne -programme opérationnel FEDER/FSE Rhône-Alpes 2014-2020.

Le soutien de l'Union européenne

L'ensemble des actions (celles déjà engagées et celles à venir) prévues dans le cadre du programme FEDER/FSE Rhône-Alpes 2014-2020- pour la réalisation du contrat Trame Verte et Bleue Métro – Appel à projet "ville et village" représenterait un coût de 31 700 € engagé par la Ville.

Ces actions seront subventionnées par l'Union européenne, par l'intermédiaire de la Région Auvergne Rhône-Alpes, à hauteur de 80 % soit 25 360 € au maximum.

La Ville d'Eybens a pour l'instant engagé les sommes suivantes : 16 086 € pour la structure en bois et 7 076, 71 € pour la haie, soit au total 23 162,71 €. 

 


 

La Ville d'Eybens a obtenu, par l'intermédiaire de la Région Auvergne-Rhône-Alpes qui gère ces fonds, un soutien de l'Union européenne -programme opérationnel FEDER/FSE Rhône-Alpes 2014-2020- pour la réalisation du contrat Trame Verte et Bleue Métro – Appel à projet "ville et village".

 

L'objectif de favoriser la biodiversité dans l'espace nature d'Eybens se décline en diverses actions complémentaires. Parmi les actions subventionnées, citons la création de haies et la création d'une structure de protection de la faune et de la flore au bord de la mare :

- Implantation d'environ 300 m de haies afin de favoriser la circulation et le passage de la faune de l'Espace nature au parc des Ruires et aux espaces naturels de la commune et des communes voisines (photo ci-dessus)

Les haies établissent des continuités écologiques entre les différents espaces, permettant ainsi à la faune de circuler et de pouvoir relier tous les espaces de nature d'un quartier à l'autre, et d'une commune à l'autre. Les essences de végétaux qui ont été plantées sont favorables à la biodiversité, diversifiées (champêtre, comestible....) et ont des hauteurs variables. Enfin, elles sont adaptées au climat de notre région : troène, noisetier, arbousier, érable, aubépine, pommier, laurier du Portugal, amélanchier, cornouiller, sureau, fusain, frêne, prunellier.... etc.

 

- Création d'une structure en bois au bord de la mare afin de limiter le piétinement de la faune et de la flore par les visiteurs de la mare. Cette structure en forme de ponton permet en outre d'orienter la circulation du public autour de la mare (photo ci-dessous) et d'éviter le piétinement sur les autres zones autour de la mare.

C'est en particulier la petite faune de la mare qui est protégée par cette structure (insectes, batraciens,..etc). La faune peut s'abriter sous le ponton et rejoindre aussi les autres sites de l'espace nature et les espaces naturels des communes avoisinantes.

 

De l'espace nature au parc des Ruires

La haie qui a été implantée part de la mare et rejoint l'avenue d'Echirolles. Dans les prochains mois, il est prévu d'étudier le "franchissement" de l'avenue d'Echirolles dans l'objectif de permettre à la faune de rejoindre le parc des Ruires -et inversement- sans encombre.

Parmi les projets : l'étude de l'éclairage de l'avenue d'Echirolles qui pourrait être modifié à cet endroit, l'installation d'un écuroduc destiné aux écureuils...etc.

Outre l'aide financière de l'Union européenne par l'intermédiaire de la Région Auvergne Rhône-Alpes, et avec le soutien de Grenoble Alpes Métropole (La Métro) soulignons que la Ville d'Eybens a été également accompagnée par le Conservatoire des Espaces Naturels en Isère.