Site de la ville d'Eybens

Actualités

Chenilles processionnaires : un traitement indispensable

Chenilles processionnaires : un traitement indispensable

Chenilles processionnaires : un traitement indispensable

Publiée le 01 février 2019
Environnement / Cadre de vie
En hiver, chaque année le service des espaces verts effectue des traitements préventifs et curatifs des arbres des parcs publics pour éviter la propagation des chenilles processionnaires dangereuse pour la santé.
En hiver, les chenilles processionnaires installent leur nid sur les pins et les cèdres en formant des cocons. À la fin de l'hiver, elles quittent leur abri, descendent en procession le long des troncs, parcourent le sol et s'enfoncent dans la terre où elles se transforment en papillons.

Problème : ces chenilles sont dangereuses pour la santé car elles possèdent des poils urticants très volatils qui se déposent au sol, sur les vêtements, la peau ou encore dans les fosses nasales. Les personnes les plus vulnérables comme les enfants et les personnes âgées peuvent être confrontées à des difficultés respiratoires à cause de ces poils très allergisants. Les chiens qui reniflent régulièrement le sol peuvent également être touchés.

Comment lutter contre l’installation de chenilles ?

En janvier et février, le service des espaces verts intervient sur les arbres des parcs publics en coupant et brûlant les branches sur lesquelles sont accrochés les cocons (nids). Ce traitement vise à éviter la migration des insectes au printemps. En mars, des cerclages sont installés autour des troncs afin de capturer les chenilles qui descendent des arbres contaminés. L'été, des pièges à phéromones (substance chimique comparable aux hormones et attirant les insectes) sont déposés dans les arbres afin de piéger d'éventuels papillons.

Ces traitements indispensables, tant pour éviter les risques d'allergies que pour la santé des arbres (les chenilles se nourrissent de leurs épines et provoquent ainsi leur affaiblissement), sont effectués sur l'ensemble des parcs et jardins publics par le service des espaces verts. Les arbres contaminés situés dans les espaces privés sont quant à eux à traiter par les propriétaires.

La vigilance de tous est indispensable pour éviter la prolifération de ces insectes.

Télécharger l'arrêté municipal (PDF)

Voir toutes les actualités